Washington a validé la vente à Kiev de lance-missiles antichars Javelin ; vente qui avait été évoquée dans la conversation téléphonique du 25 juillet dernier entre Donald Trump et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky (cette conversation est à l’origine de l’enquête ouverte contre le président américain en vue de sa destitution). 

Le département d’État a officiellement informé le Congrès américain de l’intention de l’administration Trump de procéder à la vente de 150 missiles et de 10 postes de tir Javelin supplémentaires pour un montant de 39,2 millions de dollars. Ces nouveaux systèmes antichars viendront s’ajouter aux 210 Javelin et 37 postes de tir qui ont été livrés à l’Ukraine en décembre 2017. 

Publié le

Texte

Jean-Marc TANGUY et Alain RODIER

Photos

VoA

Lire aussi