L’exercice Fraternité slave qui s’est tenu fin juin dernier à Pancevo, au nord de Belgrade, a vu la participation de 300 opérateurs des forces spéciales serbes, de 200 parachutistes russes et d’une soixantaine de parachutistes biélorusses, accompagnés d’une cinquantaine de véhicules de combat divers.

Pour l’édition 2018 de ce même exercice trinational, qui s’était déroulé à la même époque mais sur le champ de manœuvre de Rayevskiy (kraï de Krasnodar), dans le Caucase du Nord, les participants avaient été bien plus nombreux, plus d’un millier au total, dont 700 éléments d’un bataillon renforcé du régiment d’assaut aérien cosaque du Kouban des forces aéroportées russes (VDV), 250 parachutistes biélorusses et une cinquantaine d’opérateurs des forces d’opérations spéciales serbes.

À cette occasion, pour la première fois, de nouveaux matériels militaires (BMD-4M, BTR-MDM Rakushka et 2S25 Sprut-SD des VDV) avaient été déployés

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi