En sus des VPS2 livrés dans le cadre d’une urgence opérationnelle pilotée par le Commandement des opérations spéciales, les commandos marine continuent à percevoir des VPS de première génération modifiés par Essonne Sécurité. C’est Centigon qui avait, historiquement, réalisé à Lamballe (Côtes-d’Armor) les premières tranches du parc, estimé à une trentaine d’exemplaires, mais les suivants ont été faits par Essonne sécurité, à Trémeur.

Ces véhicules sont des Land Rover Defender spécialement adaptés, sur les demandes des commandos marine. On les trouve à Djibouti, mais aussi au Sahel, où ils s’étaient (notamment) illustrés au début de l’opération Serval, au premier trimestre 2013. Les marins sont les seuls à utiliser ce type de véhicules, « terriens » et aviateurs leur ayant préféré les Mercedes classe G modifiés par Panhard (51 véhicules modifiés).

Les VPS 2 ont été réalisés, eux, par Technamm. Chacune de ces trois familles de VPS a connu de l’attrition et, souvent, de très fortes modifications par rapport au châssis d’origine.

Publié le

Texte

Jean-Marc Tanguy

Photos

Forfusco

Lire aussi