Un peu plus d’une centaine de pilotes et de soldats russes ont rejoint, en décembre dernier, l’aéroport international de Maiquetía, à 20 km environ de Caracas, à bord d’un Il-62 et d’un An-124, afin de participer à des manœuvres militaires conjointes, a expliqué le général Padrino Lopez. Le ministre vénézuélien de la Défense a précisé vouloir élever ainsi le niveau d’interopérabilité des forces aériennes des deux pays. Deux Tu-160 Blackjack ont précédé de quelques heures l’arrivée du contingent russe. Ces deux bombardiers stratégiques ont rejoint le Venezuela après un vol de 10 000 km. C’est le troisième déploiement de Tu-160 après ceux de septembre 2008 et de novembre 2013.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

MPPD

Lire aussi