56 robots ont été commandés pour l’armée de Terre, dans le cadre de la feuille de route de Scorpion. Il s’agit de trois types de robots légers de la gamme Nerva de Nexter Robotics, déjà dans les forces spéciales, au RAID, au GIGN et même aux SEAL américains dans la version la plus légère. Tous ces robots sont pourvus de caméras jour et nuit, et de micros.

Le Nerva S de 3 kg, lançable, est capable de fonctionner aussi bien sur le ventre que sur le dos. Dix exemplaires doivent être livrés en 2020.

Le Nerva LG est plus lourd et il peut, notamment, escalader un escalier.
Les premiers des dix exemplaires prévus doivent être livrés pour expérimentation à la STAT d’ici la fin de l’année 2019, et le solde en 2020.

Le Nerva XX, fondé sur le Caméléon d’ECA, pèse 12 kg et possède un bras articulé. Ce robot est plus orienté vers le déminage. 36 exemplaires ont été commandés et doivent être livrés en 2020.

Tous ces robots peuvent être utilisés en mode hertzien ou filaire, et les deux plus gros peuvent faire des rondes.

Un dialogue compétitif a été mené, sur la base de cas d’usages axés sur la mise en œuvre opérationnelle, « volontairement assez ouvert au départ » avec l’armée de Terre, et avec les industriels.

Puis une phase d’évaluation a eu lieu début 2019 avec l’armée de Terre, pendant une semaine par participant, à DGA TT de Bourges.

Le nombre de concurrents n’a pas été dévoilé. Les principaux acteurs de la robotique française étaient en compétition, assure la DGA.

Publié le

Texte

Jean-Marc Tanguy

Photos

Nexter

Lire aussi