Le 24 mars dernier, deux avions russes, un An-124 et un Il-62, ont atterri à l’aéroport international Simon Bolivar, près de Caracas. Ces deux appareils, partis de l’aéroport militaire de Chkalovsky, près de Moscou, ont acheminé une centaine de militaires et 35 tonnes de matériel, après avoir effectué une escale technique à la base militaire russe de Hmeimim, en Syrie. Selon l’agence de presse Sputnik, les militaires russes ont rejoint Caracas dans le cadre de la « coopération technique et militaire » entre la Russie et le Venezuela.

En décembre dernier, Moscou et Caracas avaient annoncé la relance de cette coopération dans le but de renforcer les capacités de défense du Venezuela. Deux bombardiers Tu-160 avaient alors participé à des exercices militaires conjoints au Venezuela. Par ailleurs, le site Lenta.ru a signalé, il y a quelques semaines, la présence à Caracas de contractors russes qui auraient rejoint le Venezuela par deux vols charters ayant fait une escale à Cuba.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi