Dans son rapport annuel requis par le Congrès, le Pentagone a chiffré à 132 le nombre de civils tués et à 91 le nombre de blessés dans les opérations militaires américaines menées en 2019 dans le monde. C’est en Afghanistan que le Pentagone reconnaît le plus de victimes civiles, avec 108 morts et 75 blessés, bien devant l’Irak et la Syrie où il fait état de 22 morts et 13 blessés. En Somalie, il n’admet que deux morts et trois blessés. Le rapport ne mentionne aucune...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi