Les forces de sécurité afghanes sont toujours à la recherche d’une partie des quelque 270 prisonniers en cavale depuis l’attaque sanglante de la prison de Jalalabad, survenue début août dernier. Plus d’une trentaine de personnes, dont des civils et des prisonniers, ont péri lors de l’assaut de cette prison, où plus de 1 300 détenus ont tenté de s’échapper.

Si la plupart ont été capturés ou se sont rendus après avoir été encerclés, bon nombre d’entre eux...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi