Au moins huit personnes ont été tuées et plus d’une vingtaine d’autres blessées par l’explosion d’une voiture piégée visant un camp militaire dans Mogadiscio. L’attaque, revendiquée peu après par les rebelles islamistes shebabs, qui mènent une guerre d’usure contre le régime somalien depuis 2008, a visé un camp militaire jouxtant le stade national de la capitale, où sont stationnées des troupes de la 27e brigade de l’Armée nationale somalienne. Selon des témoins,...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi