Le président Idriss Déby a procédé à des changements à la tête du haut commandement.

Les forces armées tchadiennes sont actuellement engagées sur plusieurs fronts. Outre leur implication dans la lutte anti-djihadiste, que ce soit dans le cadre de la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA),
de la Force multinationale mixte (FMM) au Nigeria et de la Force conjointe du G5 Sahel, elles sont aux prises avec des orpailleurs illégaux installés dans les zones aurifères du Tibesti et contre des groupes rebelles, repliés en Libye, qui constituent une menace pour la sécurité nationale.

C’est dans ce contexte que le président tchadien a procédé à plusieurs suspensions ou limogeages de hauts gradés. Cette réorganisation de l’appareil sécuritaire fait suite à la disparition, le 13 mars dernier, d’un hélicoptère Mi-24 de l’armée, retrouvé plus de dix jours plus tard, et à l’attaque de Dangdala, sur la rive nord-ouest du lac Tchad, menée par des djihadistes de Boko Haram, qui a coûté la vie à 23 soldats. Ces événements ont précipité l’éjection de hauts gradés, dont celle très remarquée du général Brahim Seid Mahamat, chef d’état-major général des armées (CEMGA) pendant six ans. Celui-ci a été remplacé par le général Taher Erda, qui, jusqu’alors, commandait l’armée de terre tchadienne, confiée à présent au général Baharadine Adoum Haggar.
Même s’il n’en a pas été fait allusion, le général Brahim Seid Mahamat doit probablement son éjection à l’attaque de Dangdala. De même, le chef d’état-major de l’armée de l’air et son adjoint ont été suspendus, payant ainsi, sans doute, la longue disparition de l’hélicoptère de l’armée tchadienne perdu dans le désert, avant d’être retrouvé (crashé) par un chamelier à 70 km au sud-ouest de Faya-Largeau.

Pour autant, le remaniement touche également d’autres grandes figures, jusqu’au cabinet militaire de la présidence, au sein duquel Adam Idriss Déby Itno, fils du Président, a laissé son poste de chef d’état-major particulier au général Bichara Issa Djadallah, alors que le général Oki Dagache Yaya a été nommé nouveau conseiller pour la défense nationale.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

Patrick Robert

Lire aussi