Première mondiale : un bâtiment militaire a été coulé dans l’atlantique par un navire de croisière.

Le patrouilleur hauturier Naiguatá (GC-23), entré en service en 2012 dans la flotte des garde-côtes vénézuéliens, a sombré après avoir tenté d’arraisonner le navire de croisière arctique RCGS Resolute de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises. Selon l’armateur, le RCGS Resolute se trouvait à 13,3 milles de l’île de la Tortue, c’est-à-dire à proximité des eaux territoriales vénézuéliennes mais toujours dans les eaux internationales, quand le patrouilleur...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi