Le 17 juillet dernier, le président Poutine a donné le coup d’envoi à d’importantes manœuvres et inspections « surprises » dans les districts militaires Sud et Ouest. Officiellement, ces activités visent à évaluer la capacité des troupes à assurer la sécurité dans le sud-ouest de la Russie où, selon le Kremlin, « un risque sérieux de terrorisme existe ». Ces activités sont destinées aussi à préparer les grandes manœuvres Caucase 2020, a indiqué le ministère...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi