Les Américains se désengagent du théâtre afghan, après la plus longue guerre de leur histoire.

Le retrait américain d’Afghanistan prend la même voie que celui des Soviétiques en 1989, quand l’Armée rouge dut quitter le pays après dix ans de guerre meurtrière. Les chiffres officiels donnés par Moscou sont les suivants : entre 1979 et 1989, 620 000 soldats ont servi en Afghanistan ; 14 453 seraient morts au combat ou des suites d’un accident, de blessures ou de maladie. Des estimations extérieures parlent, elles, de 26 000 morts. Le contingent présent sur place variait de...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Alain RODIER

Photos

DR

Lire aussi