Il semble que ce navire était mobilisé pour déposer des cibles d’entraînement et qu’il serait resté trop proche de l’une d’entre elles. Bâtiment de la classe Hendijan, le Konarak a été construit aux Pays-Bas, mais les différentes agences iraniennes divergent sur l’année de sa mise en service. Il aurait été doté de canons de 20 mm, de quatre lanceurs de missiles antinavires Noor, ainsi que de capacités pour poser des mines et lancer des drones, selon l’agence...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi