Futur outil de souveraineté de Moscou dans l’Arctique, le nouveau brise-glace lance-missiles Ivan Papin est désormais en achèvement à flot en vue d’une mise en service en 2022-2023. Mis sur cale en avril 2017 aux Chantiers de l’Amirauté à Saint-Pétersbourg, ce nouveau bâtiment sera le premier patrouilleur lance-missiles brise-glace de la marine russe. Affichant une longueur de 114 m pour une largeur de 18 m et un déplacement supérieur à 8 500 tonnes, le Ivan Papin a été conçu par le bureau d’études CDB Almaz dans le cadre du Projet 23550. Il pourra naviguer à 18 nœuds en eaux libres et, grâce à sa coque brise-glace, évoluer dans une épaisseur de glace de plus de 1,5 m. Selon les données officielles, il disposera d’une autonomie de 60 jours, pour 6 000 milles franchissables. Armé par un équipage de 50 marins, il pourra accueillir 50 personnels supplémentaires pour des missions spéciales.
Doté d’un hangar pour un hélicoptère et de niches pour des embarcations d’assaut Raptor, il sera équipé, par ailleurs, d’une tourelle avec canon de 76 mm et pourra mettre en œuvre des missiles
de croisière/antinavires. Un espace permettant de loger deux conteneurs abritant, chacun, quatre
SS-N-27 Kalibr est prévu à l’arrière. Le Ivan Papin pourra remplir des missions de surveillance, de soutien à des groupes de combat ou d’assaut, et même de remorquage à travers la glace d’un navire intercepté. L’assemblage d’un deuxième bâtiment du même type, le N

Publié le

Lire aussi