Les forces spéciales de la police du Kerala, les « Thunderbolts », ont abattu trois rebelles maoïstes, dont une femme, dans les collines d’Attapadi, situées dans le district de Palakkad, au sud-ouest du pays. Le détachement des « Thunderbolts » menait une patrouille de reconnaissance lorsqu’il est tombé sur un groupe armé composé d’une dizaine de guérilleros. 

Les maoïstes abattus lors de l’accrochage, qui ont été identifiés par la police du Kerala, étaient originaires du Tamil Nadu et du Karnataka, ce qui confirme une fois de plus l’étendue de la rébellion maoïste-naxalite qui sévit dans plus d’un tiers des États de l’Union indienne. Un autre rebelle maoïste a été tué lors d’une fusillade avec les forces de sécurité dans la jungle de Pitepal, située dans le district de Dantewada, dans l’État de Chhattisgarh, où les opérations antiguérilla menées pour l’essentiel par la Central Reserve Police Force (CRPF) sont quasi quotidiennes. 

Publié le

Lire aussi