Le contingent estonien de la mission des Nations unies au Mali a utilisé pour la première fois en opération le robot terrestre THeMIS. L’information a été confirmée par le ministère estonien de la Défense, qui a précisé que le robot de Milrem Robotics a été mis en œuvre par la section d’infanterie Estpla-32 lors d’une mission de patrouille menée dans le secteur de Gao.
« Le Mali offre des conditions idéales pour réaliser des tests opérationnels de nouvelles technologies : outre participer au support de l’opération Barkhane, nous avons pu confirmer sur le terrain les qualités et performances de notre UGV en termes de fiabilité en condition extrême d’utilisation, par des températures avoisinant les 50°C, de facilité de mise en œuvre et d’emploi tactique », a déclaré Juri Pajuste, capitaine de réserve de l’armée estonienne, aujourd’hui consultant auprès de Milrem Robotics. « Sur la base de mon expérience afghane, où j’ai assuré le commandement de notre contingent en 2008 et en 2012, je peux assurer que la disponibilité d’un engin comme le THeMIS aurait simplifié grandement les opérations sur le terrain », a-t-il ajouté. Les UGV de Milrem Robotics continueront à être testés et utilisés au Mali en 2020, notamment afin d’évaluer d’autres systèmes de mission et de combat ; ceux mis en œuvre jusqu’à présent étant utilisés comme plates-formes mobiles pour le support logistique ou pour l’observation-reconnaissance, équipés de caméras.

Publié le

Texte

Jean-Marc TANGUY et Alain RODIER

Photos

Milrem Robotics

Lire aussi