Après le Rafale qui concourt en Suisse pour une trentaine d’exemplaires, c’est au tour du système sol-air moyenne portée (SAMP) d’Eurosam (Thales/MBDA) d’être testé par la Suisse.
Le SAMP n’est utilisé pour l’instant en version sol-air que par la France et l’Italie, mais des développements ont été lancés pour y intégrer une capacité accrue d’interception de missiles balistiques, dont la Confédération helvétique pourrait bénéficier si elle choisit cette solution, plutôt que l’évolution du Patriot américain.
Des aviateurs de la base aérienne de Saint-Dizier ont contribué à soutenir cette solution européenne, en Suisse.

Publié le

Texte

Jean-Marc Tanguy

Photos

DR

Lire aussi