Fathi Hamad, membre du bureau politique du Hamas considéré comme un extrémiste, a exhorté les Palestiniens vivant à l’étranger « à tuer » des Juifs dans le monde entier, lors d’un discours prononcé durant une manifestation dans la bande de Gaza. « Notre patience est à bout : si ce siège ne s’arrête pas, nous allons exploser devant nos ennemis, avec la permission et la gloire de Dieu. L’explosion n’aura pas seulement lieu à Gaza, mais aussi en Cisjordanie et à l’étranger », a déclaré Fathi Hamad, évoquant les importantes restrictions imposées par Israël concernant la circulation des personnes et des biens entre Israël et Gaza. Le bureau politique du Hamas s’est empressé d’indiquer que les propos de Fathi Hamad ne représentaient pas la position officielle du mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi