Le ministère estonien de la Défense a signé un accord-cadre d’une valeur de 40 millions d’euros avec Eurospike GmbH, entreprise commune de Rafael Advanced Defence Systems, Diehl Defence et Rheinmettal Defence, portant sur l’acquisition
de systèmes antichars Spike LR (Long Range).

Outre les missiles guidés de type « tire-et-oublie » avec charge
en tandem, le contrat comprend la livraison des postes de tir associés ou ICLU (Integrated Control Launch Units),
le support logistique et la formation
du personnel.

L’Estonie devient ainsi le 32e pays ayant opté pour le missile Spike et le 19e utilisateur au sein de l’Union européenne et de l’Alliance
atlantique.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi