À partir de 2025, les unités de la Royal Artillery vont être dotées de nouveaux obusiers de 155 et 105 MM.

La British Army a émis une demande d’information (ou RIF pour request for information) pour trouver les futurs obusiers de 155 et de 105 mm qui iront équiper ses unités d’artillerie, communément regroupées sous le nom de Royal Artillery. Le projet Mobile Protected Firepower vise à rééquiper quatre régiments en remplaçant les systèmes d’artillerie AS-90 de 155 mm et une partie des Light Gun L118 de 105 mm. Les livraisons d’un nouvel automoteur d’artillerie devraient démarrer à partir de 2025, avec entrée en service l’année suivante, et se conclure en 2030, date d’échéance, semble-t-il, du retrait des derniers AS-90 du service actif. Les trois premiers régiments intéressés sont le 4th Regiment Royal Artillery de Topcliffe, Yorkshire du Nord, le 3rd Regiment Royal Horse Artillery de Newcastle-upon-Tyne, dans le nord-est de l’Angleterre, le 1st Regiment Royal Horse Artillery, également basé à Topcliffe, et le 19th Regiment Royal Artillery de Tidworth, dans le Wiltshire. Les deux premiers de ces régiments sont équipés actuellement du Light Gun L118, mais ils sont destinés à fournir l’appui-feu aux futures brigades mécanisées ou Strike Brigades, lesquelles seront dotées des nouveaux 8 x 8 Boxer/MIV (Mechanized Infantry Vehicles) et des nouveaux blindés, dits medium armour Ajax avec canon CT40 de 40 mm. Ces deux futures brigades devraient être opérationnelles entre 2023 et 2025, avec la première d’entre elles, la 1st Brigade, qui assumera son nouveau rôle à partir de 2020. Le 1st Regiment Royal Horse Artillery et le 19th Regiment Royal Artillery sont, quant à eux, des régiments lourds, équipés de l’AS-90, qui sont destinés à assurer l’appui-feu des deux brigades blindées, les 12e et 20e. Suite aux coupes réalisées à partir de 2010, la British Army dispose actuellement de 89 AS-90.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

UK MoD

Lire aussi