Tensions maritimes autour des gisements de gaz en Méditerranée.

La situation se tend en Méditerranée orientale où ont été découvertes d’importantes réserves de gaz naturel comparables à celles de la mer du Nord. Cela attire logiquement bien des convoitises. Le 27 novembre 2019, la Turquie a signé un mémorandum concernant ses frontières maritimes avec le gouvernement d’union nationale libyen (GUN), lui permettant d’étendre la superficie de son plateau continental au détriment de Chypre et de la Grèce. Ces deux derniers pays, ainsi...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Alain RODIER

Photos

DR

Lire aussi