La branche militaire du Parti communiste d’Inde (maoïste), connu également comme mouvement naxalite, a perdu récemment plusieurs de ses combattants. Quatre d’entre eux ont été tués dans l’État de l’Odisha par les paramilitaires du Special Operations Group (SOG), unité antiguérilla rattachée à l’Odisha Police, et des gendarmes auxiliaires de la District Volunteer Force (DVF). La fusillade a eu lieu plus précisément dans une zone forestière du Sirla Gram Panchayat, dans...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi