République démocratique du Congo (RDC) et golfe Persique : voici sans doute les deux prochaines opex françaises – qu’il faudra ajouter à la liste des surcoûts opérationnels.

Ces opérations nécessitent des états-majors, éventuellement des capacités rares, mais aussi une attention du CPCO.

En RDC, il s’agit essentiellement d’un appui renseignement dans une province troublée du pays. Les Allied Democratic Forces (ADF), un groupe armé islamiste au nom...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

jean-Marc TANGUY

Photos

DR

Lire aussi