Les premiers tirs opérationnels de Reaper au Sahel ont eu lieu les 21 et 22 décembre, après trois tirs de qualification menés au même endroit. Le premier largage d’une bombe GBU-12 a été effectué le samedi 21 au matin, dans le cadre d’une opération de la Task Force Sabre. Le lendemain, un autre largage était réalisé au profit de l’opération Barkhane. Pour l’heure, le MQ-9 français ne peut tirer que des GBU-12, la capacité Hellfire viendra fin 2020, et celle de...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Marc TANGUY

Photos

DR

Lire aussi