L’armée russe a déployé à Qamichli, dans le nord-est de la Syrie, plusieurs hélicoptères de combat destinés à soutenir ses unités de la police militaire qui effectuent des patrouilles conjointes avec l’armée turque dans cette zone où étaient précédemment positionnées des forces américaines. Sur cette nouvelle base, appelée officiellement « bureau de commandement aérien »,
a été déployée également une batterie de défense antiaérienne courte-moyenne portée Pantsir (SA-22 Greyhound). 

Située à la frontière avec la Turquie, Qamichli est la principale ville kurde du nord-est de la Syrie. Les forces kurdes contrôlent la majorité de la ville, tandis que les forces de Damas tiennent l’aéroport et la plupart des quartiers arabes. Les forces US étaient également présentes dans la ville jusqu’à ce que le président Trump ordonne leur retrait de la région en octobre dernier, alors que la Turquie lançait une offensive dans le Nord syrien pour éloigner de sa frontière les combattants kurdes
des YPG. 

Publié le

Lire aussi