C’est le projet Arrohead 140, proposé par Bmt Defence Services, Babcock, Thales et Odense Mari-time Technology, qui a été retenu pour le programme des cinq futures frégates type 31 de la royal navy.

Évolution des frégates danoises de type Absalon, officiellement classées comme bâtiments de projection, et Iver Huitfeldt, les cinq futures frégates Type 31/projet Arrohead 140 seront des bâtiments de 140 m de long pour 20 m de large et de plus de 4 000 tonnes de déplacement.
Elles afficheront une vitesse maximale de 28 nœuds et une autonomie de 9 000 milles à 12 nœuds. Elles seront équipées d’un système de combat M-Cube (Tacticos), d’un radar NS100 et de moyens de lutte anti-sous-marine, qui seront fournis par Thales. En matière d’armement, elles pourront mettre en œuvre des missiles à lancement vertical (jusqu’à 32), dont le système surface-air Sea Ceptor, huit missiles antinavires, une tourelle de 127 mm, un canon de 40 mm, de l’artillerie légère, un hélicoptère (Merlin ou Wildcat) et un drone. Quatre baies latérales permettront le déploiement d’embarcations rapides et des engins autonomes de surface ou sous-marins (USV ou AUV). Les livraisons par le chantier Babcock de Rosyth, en Écosse,
sont prévues entre 2023 et 2028.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi