La roadmap de la montée en puissance du CPA 30 sera achevée en 2023. Outre des capacités de cyberdéfense, NRBC, EOD, l’unité est capable de monter un PC FS, plus les mortiers de 81 mm. On pourra sans doute aussi y intégrer des spécialistes venus de l’extérieur, à l’instar de Kieffer où la moitié des personnels ne sont pas commandos. L’unité pourra également assurer de l’appui aérien et des vols de drones au profit du COS, après avoir intégré les procédures d’opérations spéciales.

La Resco, la Resale et l’appui aérien conventionnel sont conservés au profit de l’armée de l’Air, de la Marine et des forces terrestres.

Le nouveau COMBAFSI (commandant la brigade aérienne des forces de sécurité et d’intervention) est venu mi-septembre rencontrer ses troupes, CPA 10 et CPA 30. Le CPA 10 a prêté quelques-uns de ses experts pour le stage Attila, la formation de qualification du CPA 30 ; une première qui devrait perdurer, vu l’expérience du CPA 10.

Publié le

Texte

Jean-Marc Tanguy

Photos

CPA 30

Lire aussi