Depuis l’été 2018, un peloton d’infanterie estonien, fort d’une cinquantaine de militaires, est déployé à Gao, au Mali, pour y assurer la surveillance et la protection de la plate-forme opérationnelle « Désert » de la force Barkhane.

Jusqu’en août dernier, ce détachement n’avait pas encore pris part à une opération. C’est désormais chose faite. Les autorités militaires de Tallin ont confirmé, en effet, qu’une section du détachement estonien s’était jointe aux unités françaises et maliennes pour mener pour la première fois une opération conjointe à Gao visant à saisir un dépôt clandestin d’armes et de munitions. Les forces françaises et estoniennes ont encerclé plusieurs bâtiments afin de permettre aux militaires maliens de mener leurs fouilles en toute sécurité.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi