Le nombre de militaires belges déployés en opérations a chuté en dessous de la barre du millier.

Selon le dernier bilan publié cet été sur le site de la Défense, environ 700 militaires belges sont déployés en opérations en Belgique et à l’étranger. En mai dernier, ils étaient environ un millier. Cette baisse sensible s’explique pour plusieurs raisons, notamment parce que des missions importantes se sont terminées dans le courant du mois de mai dernier. Le détachement de 300 militaires en mission au sein de l’opération Enhanced Forward Presence en Estonie, depuis janvier, est rentré en Belgique aux alentours du 20 mai. Une autre mission a pris fin : celle du Hercules C-130 et de son détachement de 54 hommes au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Cependant, l’Europe reste le théâtre d’opérations le plus important pour l’armée belge avec, au total, 446 militaires déployés. Et essentiellement sur le sol national puisque les opérations Vigilant Guardian (soutien aux forces de police dans la lutte contre le terrorisme) et Spring Guardian (sécurisation des installations nucléaires) avec, respectivement, 409 et 32 hommes, soit un total de 441 hommes, sont les plus importantes en Europe.

Après la période des vacances estivales, le rythme des opérations de l’armée belge va reprendre de plus belle. À partir du mois d’août, un détachement de 40 hommes a été déployé à Maradi, au Niger, pour former et entraîner une unité d’intervention des forces armées nigériennes. En septembre, la Composante Terre doit reprendre sa participation au sein de l’opération Enhanced Forward Presence avec l’envoi d’un autre détachement de 300 militaires en Lituanie au sein d’un battlegroup allemand. De son côté, la Composante Air doit effectuer une neuvième rotation au sein de la Baltic Air Policing, ce même mois, avec quatre F-16 et 54 hommes pour une mission de neuf mois. Une dernière inconnue demeure puisque l’envoi d’un détachement de 135 opérateurs du Special Operations Regiment en Afghanistan n’avait toujours pas été confirmé fin juillet dernier par le gouvernement belge.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

Défense/Defensie

Lire aussi