Le Riksdag, le Parlement suédois, a donné son feu vert au déploiement d’un contingent de forces d’opérations spéciales au sein de la Task Force Takuba. Adoptée à 41 voix pour et 14 contre, au terme de trois mois de processus parlementaire, cette proposition gouvernementale autorise les militaires suédois à prendre part à l’unité multinationale de forces d’opération spéciales dirigée par la France, qui assistera les forces armées et de sécurité de Bamako dans...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi