Quatre combattantes maoïstes, dont une cadre dirigeante du Parti communiste indien (PCI), ainsi qu’un sous-inspecteur de police, ont été tués lors d’une fusillade dans le district de Rajnandgaon, dans l’État du Chhattisgarh, au centre-est de l’Inde. L’accrochage a eu lieu dans la jungle proche du village de Pardhoni. Les forces de sécurité indiennes traquaient un groupe de guérilleros qu’ils ont violemment accroché.
Deux des quatre femmes de la guérilla maoïste...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi