Fin 2019, le département d’État a publié un nouveau rapport sur les organisations « terroristes » considérées, selon Washington, comme les plus dangereuses au monde et/ou constituant une menace pour les intérêts américains. Sur les pas moins de 67 organisations répertoriées par le département d’État figurent en tête de liste les talibans, Daech, Al-Shabaab, Boko Haram et la New People’s Army (NPA, bras armé du parti communiste philippin)....

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi