La Police armée du peuple et les unités de réservistes passent sous l’autorité directe du Parti communiste chinois.

L’agence Xinhua a indiqué qu’un amendement avait été adopté au début de l’été afin de placer la Police armée du peuple (PAP) sous la direction centralisée et unifiée du Parti communiste chinois (PCI) et de la Commission militaire centrale (CMC). Elle a rappelé que cette force paramilitaire évaluée à 800 000 éléments a pour mission de patrouiller, de gérer les urgences en matière de sécurité et de prévenir et traiter les activités terroristes. Force paramilitaire...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi