Les forces armées biélorusses ont célébré en grande pompe le 75e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie, avec un défilé militaire et des événements publics, cela malgré la pandémie de coronavirus que le président Alexandre Loukachenko a qualifié de « psychose ». Comme chaque année donc, cette exrépublique soviétique nichée entre la Russie et l’Union européenne a fait étalage de ses capacités militaires en faisant défiler 4 000 soldats et des dizaines...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSONON

Photos

DR

Lire aussi