L’US army a sélectionné trois industriels dans le cadre de son programme Next Generation Squad Weapon (NGSW).

Chambrés pour la nouvelle munition hybride de 6,8 mm, référencée comme XM1184, les prototypes présentés par les trois industriels retenus par l’US Army (General Dynamics-Ordnance and Tactical Systems, AAI Corporation-Textron Systems et SIG-Sauer) sont déclinés en deux versions : NGSW-AR (Automatic Rifle) et NGSW-R (Rifle), qui sont destinées à remplacer respectivement la mitrailleuse légère M249 SAW (Squad Automatic Weapon) et la carabine M4/M4A1, chambrées toutes deux en 5,56 x 45 mm standard OTAN.
On ignore pour l’instant les caractéristiques techniques spécifiques de ces prototypes, qui seront dotés de solutions et de fonctionnalités avancées, notamment en matière d’aide au tir, avec calculateur balistique de nouvelle génération permettant le ciblage et le suivi de cible via le recours à l’intelligence artificielle. Après une période d’évaluation étalée sur plusieurs mois, le NGSW qui sera sélectionné parmi les trois concurrents en lice pourrait entrer en service dès 2022.
L’US Army prévoit déjà d’acquérir pas moins de 250 000 armes (NGSW-R et NGSW-AR) et jusqu’à 150 millions de cartouches de la nouvelle munition hybride 6,8 mm, qui offre une portée pratique supérieure, une plus haute précision pour les tirs à longue distance et une capacité de pénétration plus élevée par rapport à toutes les munitions de 5,56 mm OTAN actuellement en service.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

General Dynamics

Lire aussi