Cinq combattants maoïstes de la People’s Liberation Guerilla Army (PLGA), bras armé du Parti communiste indien, ont été tués dans un violent accrochage qui a opposé les forces de sécurité indienne à la guérilla, dans la jungle de Dhurbeda, dans le district de Narayanpur, à 350 km de Raipur, la capitale de l’État de Chhattisgarh.
Géographiquement isolé et en grande partie inaccessible, le district de Narayanpur, également connu sous le nom de « zone libérée » car il est un centre présumé de l’insurrection naxalite, est un des sept districts où l’insurrection maoïste est la plus forte dans le sud de l’État du Chhattisgarh. Cette opération menée par la District Voluntary Force (DVF) appuyée par des opérateurs du Special Operations Group (SOG) a permis la capture du dirigeant maoïste Rakesh Sodhi, recherché depuis dix ans.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

DR

Lire aussi