En déplacement sur la base aérienne 116 de Luxeuil, la ministre des Armées a annoncé l’arrivée des Rafale en 2032 sur cette base, après d’importants travaux de modernisation, et le retrait des actuels Mirage 2000-5, dont les cellules sont assez anciennes (elles figurent sur les premiers 2000 produits), même si son système de combat RDY/MICA lui donne d’excellents atouts. L’escadron 1/2 « Cigognes », son unité d’exploitation, emploie une vingtaine d’appareils, et est référent pour l’entrée en premier, ce qu’il avait notamment fait en Libye en 2011, ou lors du raid Hamilton en avril 2018.

Publié le

Texte

Jean-Marc Tanguy

Photos

Jean-Marc Tanguy

Lire aussi