Ares aeroespacial e defesa, filiale brésilienne d’Elbit Systems, propose un package de modernisation pour les vtt chenillés de type m113br en service dans l’Exército Brasileiro.

Au salon LAAD 2019, qui s’est tenu à Rio de Janeiro en avril dernier, les visiteurs ont pu observer sur un châssis de M113BR le tourelleau autopiloté Remax III, qui peut être armé d’une mitrailleuse polyvalente de 7,62 mm ou d’une mitrailleuse lourde de 12,7 mm. Stabilisée pour le tir en mouvement, cette tourelle, qui est dotée d’une caméra thermique et de quatre lance-fumigènes, est déjà utilisée sur le 6 x 6 Guarani, produit au Brésil par Iveco. Sur le même engin était installé aussi le système Sentinel, constitué de six caméras positionnées sur la structure, qui permettent au pilote d’avoir une vision périphérique sur 360° depuis l’intérieur du véhicule. Un second système, plus sophistiqué, est également proposé, en l’occurrence l’Iron Vision, qui projette directement sur un viseur de casque les images captées par les caméras extérieures. Rappelons que BAE Systems a déjà procédé à la mise à niveau de 150 M113BR, qui est la désignation brésilienne pour le standard M113A2 Mk1, et qu’il fait de même sur un second lot de 236 engins. Cela étant, tous ces VTT conservent, jusqu’à présent, l’affût classique du M113 d’origine, mais il n’est pas exclu que l’armée brésilienne adopte, à terme, le tourelleau Remax III. 

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

Elbit

Lire aussi