La police néerlandaise a interpellé, à Kapelle, un ressortissant syrien qui bénéficie depuis 2014 d’un permis d’asile temporaire, alors qu’il a participé à la lutte armée en Syrie en tant que commandant d’une unité djihadiste de l’ex-Front al‑Nosra, appelée « Ghuraba’a Mohassan ». L’homme connu sous le nom de guerre d’Abou Khader est soupçonné d’avoir commis des crimes de guerre et des actes terroristes en Syrie. Son arrestation, qui a été réalisée en coordination avec la police allemande, intervient au moment où les Pays-Bas s’interrogent sur le sort de leurs ressortissants partis rejoindre des groupes djihadistes en Syrie. Depuis 2011, au total 315 individus ont été recensés, dont 55 sont revenus aux Pays-Bas et 85 sont morts au combat.

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

Defensie NL

Lire aussi