Certaines unités avaient déjà reçu des Anafi de la société française Parrot, connue pour ses drones de loisir. C’était le cas pour les forces spéciales, notamment le CPA 10, mais aussi dans la Marine, pour une expérimentation menée sur les navires. Une nouvelle étape a été franchie en janvier, avec cette fois une commande massive pour équiper plus d’unités, notamment dans l’armée de Terre. Évidemment, tout reste relatif puisque 300 appareils (150 systèmes à deux...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Photos

Parrot

Lire aussi