L’organisation état islamique a mis en place une multitude de réseaux pour blanchir et transférer son argent.

Grâce au département du Trésor américain, on en sait un peu plus sur les moyens de financement de Daech durant ces dernières années. En effet, si cette nébuleuse avait des matières premières à vendre (pétrole, antiquités, esclaves, etc.), il lui fallait aussi faire circuler l’argent jusque dans la sphère légale. Il semble qu’elle bénéficiait d’une multitude de réseaux (souvent familiaux) s’appuyant sur des bureaux de change et de négoce d’or. Le point central se...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Photos

DR