Avant son départ de la Maison Blanche, Donald Trump a donné son aval à 14 nouvelles ventes d’armement dans le cadre des FMS (Foreing Military Sales) pour une valeur totale estimée à 26,3 milliards de dollars. Parmi les ultimes autorisations accordées par l’administration Trump, les plus significatives concernent des pays du Moyen-Orient, en particulier les Émirats arabes unis (50 avions F-35 et 18 drones MQ-9 Sea Guardian), l’Arabie Saoudite (3 000 bombes GBU-39 SDB) et le...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Photos

US DoD

Lire aussi