Augmentation de l’entraînement opérationnel pour se préparer à l’improbable comme au probable, renforcement du segment lourd, renouveau des réserves, création d’une école technique : RAIDS décode les différentes conséquences de la vision stratégique de l’armée de Terre.

Le général Thierry Burkhard, chef d’état-major de l’armée de Terre, a présenté aux députés de la commission de Défense à la mi-juin, puis à quelques médias, dont RAIDS, sa vision stratégique. Elle s’incarne dans un document, mais sera visible, en mouvement, sur la présentation des capacités de l’armée de Terre, notamment aux auditeurs de l’IHEDN, fin octobre.

Par-delà cette conjoncture sanitaire, le monde évolue, « assez vite et assez...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Marc TANGUY

Photos

EMA, DR

Lire aussi