La Chine a admis au service actif son deuxième porte-avions, le premier de conception entièrement chinoise. Le Shandong a été remis aux forces navales de l’armée populaire de libération (APL) lors d’une cérémonie dans la base navale de Sanya (Hainan), dans le sud du pays, en présence du président chinois Xi Jinping. La Chine disposait jusqu’à présent d’un seul porte-avions opérationnel, le Liaoning, construit en Union soviétique et racheté à l’Ukraine,...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

DR

Lire aussi