Nexter et Texelis, regroupés dans le GME (groupement momentané d’entreprises) VBMR (véhicule blindé multi-rôles) léger ServalL, ont été notifiés fin décembre 2020 par la Direction générale de l’armement (DGA) des premières tranches de production du marché de réalisation du Serval, soit 364 véhicules.

Cette notification prévoit la livraison en 2022 des 12 premiers véhicules de série au cours du premier semestre, puis 96 autres au second semestre.

Véhicule blindé 4 x 4 de classe 15 tonnes, le Serval intègre divers équipements communs aux véhicules Scorpion, en particulier le coeur électronique du véhicule, un tourelleau téléopéré depuis l’habitacle, des détecteurs de menaces ainsi que le système d’information du combat Scorpion (SICS), qui lui permet de s’intégrer dans le réseau des systèmes Scorpion. S’appuyant sur une architecture modulaire, Nexter et Texelis ont développé trois versions principales de ce système d’armes (patrouille, renseignement et reconnaissance, relais de communications), elles-mêmes déclinées en de nombreuses variantes.

Destiné à intervenir en zone de contact, le Serval allie souplesse, mobilité stratégique et emport de charge utile. Il est le complément indispensable du VBMR lourd Griffon et de l’engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC) Jaguar qui équiperont le segment blindé médian de la force opérationnelle terrestre.

Par ailleurs, dans le cadre d’une procédure lancée par la gendarmerie pour renouveler son parc de véhicules blindés, le GME propose sur la base Serval un système intégrant une solution de protection motorisée capable d’intervenir en métropole ainsi qu’en outre-mer.

Publié le

Texte

Éric MICHELETTI

Photos

DR

Lire aussi