Mi-novembre 2020, la Direction générale de l’armement (DGA) a qualifié la variante engin poste de commandement (EPC) du véhicule Griffon provenant du groupement momentané d’entreprises EBMR (engins blindés multi-rôles) regroupant Nexter, Arquus et Thales. Les premiers exemplaires sont, en parallèle, soumis à l’acceptation du service qualité de la DGA .

Du point de vue extérieur, la silhouette de l’EPC ne se distingue quasiment pas de la variante VTT Félin (véhicule transport de troupes), hormis le tourelleau téléopéré de nouvelle génération T2 armé d’un calibre 7,62 mm ; à l’intérieur, en revanche, le Griffon est entièrement aménagé pour recevoir un poste de commandement et accueillir des équipements électroniques de dernière génération permettant de mener un combat collaboratif : la vétronique commune aux plateformes Scorpion, la radio interarmées Contact, le système d’information du combat Scorpion (SICS), le système optronique Antares offrant à l’équipage une vision de l’environnement à 360°, ainsi qu’un détecteur de départ de tirs (ou SLA, pour système de localisation acoustique).

Publié le

Texte

Eric Micheletti

Photos

DR

Lire aussi