Le 11 novembre 2020, le lieutenant général Rustam Oussmanovitch Muradov qui venait d’être nommé par le président Vladimir Poutine commandant du contingent russe de maintien de la paix dans la zone du Karabakh, a rencontré le ministre arménien de la Défense David Tonoyan. En même temps, suivant les accords signés le 9 novembre entre la Russie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan, quelques 2.000 militaires russes se déployaient sur zone, en particulier pour assurer la sécurité du corridor stratégique de Latchin qui relie l’Arménie au Haut-Karabakh.

Né en 1973 au Daghestan, Muradov a été diplômé de l’école militaire de Kazan. Versé en 1990 dans les unités de fusiliers motorisés (le pendant des unités mécanisées françaises), il a connu les deux guerres de Tchétchénie (1994-1996 puis 1999-2000) se faisant décorer à plusieurs reprises pour son attitude au feu. Chef de corps du 242e régiment de fusiliers motorisés en 2008, il a pris ensuite le commandement de la 17e puis de la 36e brigade indépendante de fusiliers motorisés de la Garde. En 2012, il a été élevé au rang de lieutenant général. De 2013 à 2014, il a commandé le 473e centre de formation du district militaire d’Élan. De 2014 à 2017, il a occupé les fonctions de chef d’état-major de la 41e Armée. En 2016, il a été le représentant russe au sein du centre de contrôle et de coordination des questions de cessez-le-feu et de stabilisation de la ligne de démarcation du Donbass.

En 2017, il a été affecté comme conseiller militaire en Syrie. À ce titre, il a participé à la libération de Deir Ez-Zor sur les forces de Daech. Il a été décoré pour sa bravoure de la distinction de héro de la Fédération de Russie.

De décembre 2017 à décembre 2018, il a été affecté au commandement de la 2e Armée dans le district militaire central.

Il est devenu le 25 décembre 2018 commandant adjoint du district militaire sud.

Il est diplômé de l’École supérieure de commandement interarmes de Leningrad (1995) et de l’Académie interarmes et de l’Académie militaire de l’état-major général des forces armées de la Fédération de Russie (2015).

Publié le

Texte

Alain Rodier

Photos

DR

Lire aussi