Le 18 août, le major-général (général de division) Vyachelav Gladkih et deux militaires russes ont été blessés par un engin explosif improvisé (IED) alors qu’ils circulaient près du gisement pétrolier d’At-Taim situé à une quinzaine de kilomètres de la localité de Deir ez-Zor dans l’est de la Syrie. L’officier général est décédé de ses blessures durant son transport vers un centre de secours. Il était le commandant adjoint de la 36°Brigade interarmes. Il avait été détaché en Syrie comme conseiller auprès de l’Armée arabe syrienne. Le ministre de la défense russe, Sergeï Choïgu, a décoré à titre posthume l’officier général.
Mohammad Taysar Al-Zahir, le commandant syrien de la place de Mayadin et quatre de ses subordonnés ont trouvé la mort lors du même incident. Daech a rapidement revendiqué l’opération.

Profitant des nombreux maquis qu’il a implanté dans ces zones semi-désertiques difficilement contrôlables, Daech a considérablement augmenté ses opérations offensives dans les régions de Deir ez-Zor et de Homs visant particulièrement les forces gouvernementales dans les grandes villes (Deir ez-Zor et Mayadin) mais aussi les notabilités locales de manière à recréer un climat d’insécurité.

Un autre général russe avait été tué par un tir de mortiers dans la même région le 23 septembre 2017. Il s’agissait du lieutenant-général (général de brigade) Valery Asapov qui participait à la reconquête de la ville de Deir ez-Zor assiégée depuis 2012 aux côtés des forces légalistes syriennes.
Depuis leur intervention en Syrie fin septembre 2015, les Russes auraient perdu entre 133 et 156 militaires auxquels il faut ajouter de 183 à 283 mercenaires, en particulier du groupe Wagner. Les combattants étrangers servant le régime syrien auraient subi plus de 8.000 morts (Libanais, Afghans, Pakistanais) auxquels il faut ajouter de 2.300 à 3.500 Iraniens dont une quinzaine d’officiers généraux dont le plus connu est le major-général Qassem Soleimani tué par un drone US le 3 janvier 2020.

Publié le

Texte

Alain RODIER

Photos

DR

Lire aussi