Le gouvernement néerlandais a décidé d’allouer 160 millions d’euros supplémentaires par an à la Défense. Un montant unique de 400 millions d’euros sera également réservé à l’achat d’équipement. Le mémorandum, paru en avril 2018, se voulait déjà très ambitieux avec une prévision de 12,7 milliards d’euros d’investissements entre 2018 et 2033. La tendance s’est confirmée fin décembre dernier, quand la ministre de la Défense Ank Bijleveld a présenté son plan national à l’OTAN. Dans celui-ci, le gouvernement néerlandais fait part de son intention d’acquérir 15 avions F-35 supplémentaires, d’investir dans l’expansion de la puissance de feu sur terre et sur mer, et de renforcer les forces spéciales. 

Symbole de cette remontée en puissance, l’armée néerlandaise a récemment recréé un département d’artillerie indépendant afin d’élargir l’appui feu au sol pour les unités de la Landmacht et d’améliorer leur capacité opérationnelle. Malgré ces efforts, le budget de la Défense néerlandaise ne devrait pas atteindre les 2 % du PIB. 

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

Defensie NL

Lire aussi